D'après Van Eyck
Acrylique sur toile,
162 x 130 cm

Ce qui intéresse Marbleu, c’est le temps, le temps humain, la confrontation du présent avec le passé. C’est pourquoi tout d’abord elle copie assez soigneusement les peintures des maîtres anciens (Grünewald, Bosch…) et ensuite  les détruit à sa façon .Elle peint des chiffres brutalement à la bombe en laissant agir le hasard et pour terminer repeint en grande partie le tout.Elle désire ainsi faire un portrait de notre monde d’aujourd’hui ou le sacré n’est plus visible et les chiffres symbolisent à ses yeux le mystère de notre existence , de l’univers.